Quels aménagements du domicile recommander pour les troubles de la vision ?

mars 3, 2024

Vivre avec une perte de vision peut rendre le quotidien complexe, en particulier dans son propre domicile. Afin de garantir une qualité de vie et une sécurité optimales, il est essentiel de procéder à certains aménagements de la maison. Passons en revue ensemble les aménagements à envisager pour les personnes souffrant de troubles de la vision.

Optimiser l’éclairage pour préserver l’autonomie

L’éclairage est le point de départ des aménagements à entreprendre pour les personnes ayant un trouble de la vision. Une maison bien éclairée réduit les risques de chute, améliore la perception des objets et des personnes, et facilite toutes les activités du quotidien.

Sujet a lire : Quelles activités cognitives peuvent ralentir la progression de la démence ?

Il faut alors veiller à équiper toutes les pièces d’un éclairage adapté. Pour cela, privilégiez des luminaires à la fois directs et indirects pour éviter les reflets et les éblouissements. Songez également à installer des variateurs de lumière pour ajuster l’éclairage selon les besoins. Pensez aussi à équiper les zones de passage (escaliers, couloirs) de veilleuses pour une sécurité maximale durant la nuit.

Aménagement de la chambre : confort et sécurité au rendez-vous

La chambre à coucher est un espace clé pour le repos et la détente. Pour les personnes souffrant de troubles de la vision, son aménagement doit être pensé avec soin. Pour commencer, optez pour un lit adapté, de préférence avec un sommier réglable en hauteur pour faciliter l’accès.

Dans le meme genre : Comment la musique peut-elle aider dans la gestion de la maladie de Parkinson ?

Veillez aussi à dégager l’espace autour du lit pour prévenir le risque de chute. Il est aussi préconisé de privilégier des couleurs contrastées pour le linge de lit, cela aidera à distinguer plus facilement les formes.

Si la chambre dispose d’un espace de rangement, pensez à l’organiser de façon logique et à étiqueter les tiroirs et les étagères pour un repérage plus facile.

Réaménagement de la salle de bain : un enjeu de taille

La salle de bain est souvent l’endroit où les risques de chute sont les plus élevés. Il est donc primordial d’y porter une attention toute particulière. Commencez par sécuriser la douche ou la baignoire avec des barres d’appui et des tapis antidérapants.

Pour le lavabo, envisagez l’installation d’un miroir grossissant et d’un éclairage adapté pour faciliter les activités de soin et de bien-être. Là encore, l’utilisation de couleurs contrastées pour les accessoires de salle de bain peut être très utile.

Adapter la cuisine pour un quotidien plus facile

La cuisine est un lieu de vie important. Pour en faciliter l’usage aux personnes souffrant de troubles de la vision, plusieurs aménagements peuvent être réalisés. Il est recommandé de choisir des ustensiles de cuisine avec des manches antidérapants et des couleurs contrastées.

Les appareils électroménagers doivent être simples d’utilisation, avec des boutons larges et facilement identifiables. Pour le rangement, privilégiez des placards à hauteur d’homme, et pensez à étiqueter les contenants.

Travaux d’aménagement : quels aides et subventions ?

La réalisation de travaux d’aménagement pour une personne en situation de handicap visuel peut représenter un coût non négligeable. Fort heureusement, il existe des aides financières pour soutenir ces initiatives. Parmi elles, on retrouve notamment les subventions de l’Agence nationale de l’habitat (Anah), la prestation de compensation du handicap (PCH) ou encore les aides des collectivités territoriales.

Il est alors important de se rapprocher de ces organismes pour connaître les conditions d’attributions de ces aides et obtenir un soutien financier pour réaliser ces aménagements indispensables.

Il ne faut pas négliger l’importance d’un domicile adapté aux troubles de la vision. En aménageant et sécurisant les différentes pièces de la maison, la personne concernée gagne en autonomie et en qualité de vie. N’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous accompagner dans ces démarches, leur expertise sera précieuse.

Mise en place de matériel médical : une solution pour pallier la perte d’autonomie

L’installation de matériel médical adapté est une solution efficace pour compenser la perte d’autonomie des personnes atteintes de troubles de la vision. Leur domicile peut ainsi être transformé en un véritable lieu de vie sécurisé et pratique au quotidien.

L’un des équipements les plus basiques est sans doute le fauteuil roulant. Il facilite les déplacements dans toutes les pièces de la maison, en particulier pour les personnes souffrant d’un handicap visuel associé à des problèmes de mobilité. Pour plus de confort, il est possible d’opter pour un fauteuil roulant électrique.

Pour le sommeil, un lit médicalisé peut être choisi. Ce type de lit offre un réglage de la hauteur et de l’inclinaison, ce qui permet à la personne de se lever ou de se coucher sans assistance. Il est également équipé de barrières de protection pour éviter les chutes pendant le sommeil.

Dans la salle de bains, l’installation d’un siège de douche adapté ou d’une baignoire à porte permet de faciliter l’accès au bain. Des barres d’appui et des poignées de soutien peuvent également être installées pour assurer un soutien supplémentaire.

Il ne faut pas oublier d’aménager également les toilettes. Un rehausseur de WC, une barre d’appui et un éclairage adapté sont des aménagements simples mais efficaces pour assurer une utilisation en toute sécurité.

Techniques d’adaptation du logement : pour une vision optimisée

La mise en oeuvre d’aides techniques et d’adaptations dans le logement est une étape cruciale pour permettre aux personnes souffrant de troubles de la vision de conserver une autonomie dans leur domicile.

Dans le séjour par exemple, il peut être utile de travailler sur les contrastes de couleur. Les plinthes peuvent être peintes en une couleur contrastant avec celle du mur, ce qui aidera la personne à se déplacer plus facilement. Il est également recommandé d’éviter les meubles aux coins saillants et de préférer ceux aux formes arrondies pour réduire les risques de blessure.

Dans la cuisine, il est possible d’opter pour des plans de travail de couleurs contrastées pour faciliter le repérage des objets. L’utilisation d’appareils électroménagers parlants (balances, minuteurs, etc.) peut également être d’un grand secours.

Pour le repérage du temps, des horloges parlantes peuvent être installées dans les différentes pièces de la maison. Enfin, n’oubliez pas l’importance d’un éclairage bien pensé qui respecte le rythme circadien de la personne.

Conclusion

L’aménagement du domicile pour une personne âgée souffrant de troubles de la vision est une démarche essentielle pour assurer son bien-être et son autonomie. Il existe de nombreuses solutions, allant des aménagements de base à l’installation de matériel médical plus sophistiqué, pour garantir un environnement sûr et confortable.

N’oubliez pas qu’il est possible de bénéficier d’aides financières pour l’aménagement du domicile. N’hésitez pas à vous rapprocher des organismes compétents pour en savoir plus sur ces possibilités.

Enfin, n’hésitez pas à faire appel à des professionnels pour vous conseiller et vous accompagner dans ces aménagements. Leur expertise sera précieuse pour garantir la meilleure adaptation possible de l’habitat aux besoins spécifiques de la personne en situation de handicap.

Copyright 2024. Tous Droits Réservés